Entretien ménager,  Hygiène/Beauté

Le bicarbonate de soude

Le Zéro Déchet prône le naturel et surtout le minimalisme. Il y a quelques temps, je vous vantais les mérites du vinaigre blanc et, comme moi, vous avez pu vous rendre compte qu’un seul produit est tout aussi efficace que des dizaines de produits chimiques pour l’entretien ménager. 

Aujourd’hui, je souhaite vous présenter un autre produit Zéro Déchet très complémentaire du vinaigre blanc et grâce auquel vous serez bien équipé(e) pour votre ménage Zéro Déchet : le bicarbonate de soude.

bicarbonate de soude

C’est quoi ?

Aussi appelé bicarbonate de sodium, sel de Vichy, carbonate monosodique ou encore hydrogénocarbonate de sodium, le bicarbonate de soude est une poudre blanche aux multiples usages. Elle n’a pas d’odeur et se dissout dans l’eau (mais pas dans l’alcool). C’est un minéral que l’on retrouve souvent dans les anciens lacs salés ou dans les lits des rivières asséchées et qui est utilisé depuis des milliers d’années (au moins du temps des Egyptiens) pour ses vertus alimentaires, cosmétiques et surtout ménagères.

Il existe trois sortes de bicarbonate de soude :
  • Le bicarbonate alimentaire : pur à 99%, on peut l’utiliser pour cuisiner, entretenir la maison et le jardin, pour les soins du corps ou encore pour les animaux (voir la rubrique « comment l’utiliser » plus bas sur cet article) ;
  • Le bicarbonate pharmaceutique : pur à 99,5%, c’est le plus pur et le plus cher du marché. Son utilisation est strictement réservée à l’usage médical ;
  • Le bicarbonate technique : il est plus prudent de porter des gants pour le manipuler car il est plus abrasif que le bicarbonate alimentaire et peut vite irriter la peau. Fortement déconseillé pour tout usage alimentaire et corporel, la mention « technique » n’est pas toujours précisée sur les emballages mais il est quasiment certain que du bicarbonate trouvé au rayon lessive du supermarché sera du bicarbonate technique.

Ce qui différencie ces trois sortes de bicarbonate, c’est leur concentration (ou pureté) et leur granulométrie. Fabriqué à partir de craie et de sel gemme, qui sont des minéraux naturels, il est possible que des impuretés comme des métaux lourds viennent polluer naturellement ces minéraux. Ils sont présents en faible teneur (0,5%-1%). En Europe, les techniques d’extraction et de transformation de la matière première sont suffisamment contrôlées pour qu’un usage ponctuel et en petite quantité du bicarbonate technique dans l’alimentation soit sans danger (mais à éviter autant que possible).

En bref, privilégiez le bicarbonate alimentaire de provenance française ou européenne pour tous vos usages de la maison, il est tout aussi efficace que le bicarbonate technique.

Attention : ne l’utilisez pas sur l’aluminium car il laissera des traces noires, ni sur les matières naturelles comme la laine ou la soie (vérifiez la composition de vos tapis, tissus…) car elles sont recouvertes d’un film protéo-lipidique qui peut être altéré par l’action du bicarbonate sur les graisses.

Pourquoi ?

En voilà une bonne question ! Pourquoi devrions-nous abandonner la multitude de produits chimiques qui pullulent sous nos éviers ? On le saurait depuis le temps s’il existait un produit miracle qui fait tout, non ?

Plus sain, plus naturel, plus économique, plus respectueux de l’environnement… Il a pourtant tout pour plaire ! J’ai cherché des explications sur la toile mais le sujet n’est pas vraiment abordé. Alors je me suis fait la réflexion suivante : quelles sont les publicités qui passent à la télé pour les produits ménagers ? Quels sont les produits mis en avant dans les supermarchés ? Si je vous dis « bang dites adieu à la saleté ! » vous voyez tout de suite de quel produit ménager je parle, et ce n’est malheureusement pas le bicarbonate de soude. Nos grands-parents l’utilisaient pourtant mais je pense qu’aujourd’hui, le bicarbonate de soude ne bénéficie pas du marketing des grandes marques et magnats des produits ménagers, et c’est bien dommage.

La plupart des livres et blogs sur le Zéro Déchet que j’ai pu lire martèlent tous que pour l’entretien ménager, le bicarbonate de soude et le vinaigre blanc suffisent largement à eux deux pour nettoyer de fond en comble toute la maisonnée. Selon moi, la question est surtout de repenser notre mode de consommation. A-t-on vraiment besoin de toute une armada de bouteilles plastiques dont le contenu va libérer des molécules de synthèse, qui vont polluer notre air et donc nous gâcher la santé ? Je pense que c’est le 1er argument qui doit nous attirer vers ce produit miracle qu’est le bicarbonate de soude. Je vous invite à lire l’étude de l’INERIS qui met en garde sur les enjeux sanitaires de l’entretien ménager.

Ses multiples avantages :

  • Naturel
  • Sans produits de synthèse
  • Efficace
  • Economique
  • Biodégradable
  • Non toxique
  • Non inflammable
  • Anticalcaire
  • Abrasif doux
  • Désodorisant
  • Aide à la digestion
  • Fongistatique (stoppe la croissance des champignons)
  • Facile d’utilisation

Comment l’utiliser ?

Il y a tellement d’utilisations possibles au bicarbonate de soude que je n’ai pour l’instant pas eu l’occasion de toutes les tester. Toutefois, la plupart des articles, blogs, livres que j’ai pu lire à ce sujet convergent globalement sur les catégories et applications ci-dessous.

Pour l’appliquer, deux méthodes :

  • en pâte : 3 volumes de bicarbonate pour un volume d’eau
  • en poudre : à saupoudrer uniformément et en petites quantités
  • Frigo : nettoyer votre frigo avec un mélange d’eau et de bicarbonate alimentaire (une ou deux cuillères à soupe feront l’affaire). Vous pouvez aussi mettre une coupelle de bicarbonate dans le frigo pour éliminer les mauvaises odeurs sur la durée.
  • Poubelle, glacière : mettez un peu de bicarbonate dans le fond et pensez à le changer de temps en temps.
  • Cendriers : vous pouvez mettre le bicarbonate directement dans le cendrier et il n’avait plus qu’à le renouveler quand vous videz le cendrier.
  • Chaussures de sport, moquette, tapis, canapé, sièges et coffre de voiture : saupoudrez de bicarbonate de soude et laissez agir une demi-heure, puis aspirez.
  • Éviers, plaques de cuisson, baignoires, lavabos, carreaux de douche : il suffit de saupoudrez d’un peu de bicarbonate, de frotter avec une éponge humide et de rincer.
  • Dans une bassine d’eau, ajoutez un verre de bicarbonate et faites-y tremper votre linge pour le détacher.
  • Pour une tâche très localisée, vous pouvez appliquer directement une pâte à base de bicarbonate et d’un peu d’eau.
  • Le bicarbonate est aussi un anticalcaire, vous pouvez remplacer la moitié de votre lessive par la même quantité en bicarbonate de soude.
  • Casseroles brûlées, four et grilles du barbecue : il suffit de couvrir le fond d’une pâte à base de bicarbonate et d’eau. Laissez reposer toute une nuit et rincez le lendemain.
  • Mélangez une demi-tasse de bicarbonate avec un quart de tasse de vinaigre blanc et versez dans la cuvette des toilettes. Laissez agir quelques minutes l’effervescence ainsi créée et frottez ensuite avec la balayette.
  • Pour dissoudre un bouchon qui s’est formé dans vos tuyaux, il suffit de mélanger un demi-verre de bicarbonate avec un demi-verre de sel. Versez le tout dans les canalisations bouchées et ajouter de l’eau bouillante vinaigrée. Laissez reposer, ça partira tout seul.
  • Joints en silicone : versez le bicarbonate sur les joints et vaporisez de vinaigre blanc. L’effervescence provoquée va décoller la crasse, les moisissures et autres saletés. Nettoyez ensuite avec une brosse ou une brosse à dents.
  • Joints en dur : frottez les joints avec une pâte à base de bicarbonate et de jus de citron (pâte assez épaisse). Vous n’avez plus qu’à rincer et sécher.
  • Gâteaux, biscuits, cakes : vous pouvez remplacer la levure chimique par du bicarbonate alimentaire pour aérer vos préparations.
  • Pour blanchir les dents : saupoudrez la brosse à dents humide et brossez-vous les dents doucement
  • Bain de bouche contre les aphtes, le tartre et la mauvaise haleine : une cuillère à café de bicarbonate de soude dans une demi-tasse d’eau puis rincer à l‘eau froide
  • Contre les brûlures d’estomac : de manière ponctuelle et non prolongée dans le temps, buvez une solution composée d’une cuillère à café de bicarbonate dans un verre d’eau
  • En complément du shampoing, pour enlever les résidus de laque ou de gel dans les cheveux : utilisez une cuillère à café de bicarbonate de soude ajoutée au shampoing, en massage une fois par semaine
  • Peignes et brosses à cheveux : nettoyez-les en les laissant tremper quelques heures dans un récipient d’eau chaud à laquelle vous aurez ajouté quelques cuillères à café de bicarbonate. Rincez bien.
  • Quand la semelle du fer a noirci, saupoudrez-la de bicarbonate avec un chiffon légèrement humide et frotter doucement
  • Assécher un bouton : appliquez sur le bouton une pâte composée d’un peu de bicarbonate et d’une goutte d’eau. Massez et laissez poser quelques minutes. Rincez. Répétez l’opération jusqu’à amélioration.

Quelques chiffres

  • Sur un échantillon de 19 produits ménagers utilisés dans le quotidien des Français, 91% de ces produits émettent du formaldéhyde, et 43% produisent des COV (Composés Organiques Volatils) (Etude INERIS)

Quelques sources

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *