Zéro Déchet

Le Zéro Déchet

Qu’est-ce que c’est ?

Le Zéro Déchet a pour but de repenser notre mode de vie et surtout notre mode de consommation, ceci afin de réduire au maximum notre impact sur la planète. Les personnes qui l’appliquent déjà dans leur quotidien en parlent comme d’un choix de vie et de société, voire même un devoir envers notre prochain. Cette initiative à l’ampleur désormais mondiale est avant tout une remise en question de nos habitudes et de nos comportements souvent irresponsables et aux conséquences trop prises à la légère.
En bref : Le zéro déchet c’est vivre mieux avec moins.

Pourquoi l’adopter ?

Notre monde part à vau-l’eau, c’est indéniable. La planète a chaud, et bientôt nous aussi nous aurons très chaud. Trop chaud. Le problème, c’est que nous, petits êtres humains très fragiles, ne sommes pas compatibles avec « trop chaud » !
Il est temps de se serrer les coudes et d’agir. Nous devons sauver la part de biodiversité restante, nous devons sauver nos sols, nos océans. Mais pour cela, il nous faudra revoir notre mode de consommation car c’est bien lui qui a causé tous ces fléaux actuels. La surconsommation à toutes les échelles n’est plus possible, la planète n’a plus les ressources nécessaires pour que nous continuions ainsi encore longtemps. Le fait que le jour du dépassement est chaque année un peu plus tôt n’est que l’illustration de ce compte à rebours.
Le Zéro Déchet n’est pas qu’un outil dans la lutte anti-plastique et contre le réchauffement climatique, c’est aussi et surtout un moyen de revenir aux choses essentielles de la vie. Nous avons perdu de vue ce qui est réellement important, aujourd’hui nous nous soucions plus de futilités et confondons nos besoins fondamentaux et nos envies et désirs de confort. Finalement, je pense que cela doit être notre objectif premier : revenir à un mode de vie sain. Agir positivement pour la planète en sera alors naturellement une conséquence.

Comment l’adopter ?

Il vous suffit de suivre la règle des 5R et de l’appliquer dans votre quotidien. Mais oui, vous savez bien, R comme :

  • Refuser
  • Réduire
  • Réutiliser
  • Recycler
  • Composter (“Rot” anglais)

Refuser : « Le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas », il s’agit avant tout de prendre conscience de ce dont on a réellement besoin. Et ça passe notamment par apprendre à dire « non » (par exemple refuser les journaux tendus à l’entrée du métro, refuser les goodies gratuits lors des événements…).

Réduire : Essayer de réduire la quantité de déchets qui va résulter de notre consommation si on ne peut pas refuser.

Réutiliser : Rime aussi avec réparer, rafistoler,… A ce stade-là, on a bien sûr banni toutes les options du type objets à usage unique pour privilégier les objets utiles et utilisables sur le long terme.

Recycler : Attention c’est une idée piège qui vient de suite en tête lorsqu’on pense au Zéro Déchet ou à l’écologie. Gardez en tête que recycler est la chose à faire qu’en dernier recours car cela nécessite souvent une grande quantité de ressources naturelles et primaires pour transformer les produits recyclables.

Composter : Dans l’idéal, la matière organique est tout ce qui restera dans la poubelle après avoir appliqué les 4 gestes précédents (et bien sûr si vous avez un jardin, cela permettra de donner du tonus à vos plantes et de contribuer à la sauvegarde de la biodiversité en péril !)

→ Il est préférable d’appliquer ces règles dans l’ordre pour gagner en efficacité ! 😉

Petit point historique

On attribue souvent la naissance du Zéro Déchet à Béa Johnson. Cette française a un jour eu un déclic sur le mode de vie de sa famille gouverné par la surconsommation. Depuis, sa famille et elle ont tout mis en place pour réduire la quantité de leurs déchets et aujourd’hui ils sont parvenus à la production d’un petit bocal d’1L de déchets par an seulement ! Vous imaginez si chaque être humain sur terre produisait aussi peu de déchets par an…

 

Un véritable guide pour comprendre les enjeux du Zéro Déchet et l’adopter

Quelques chiffres

  • 590 kg de déchets sont jetés en moyenne chaque année par personne en France
  • 29 kg de produits frais (dont 7 kg encore emballés) sont jetés en moyenne chaque année par personne en France
  • 10 millions de tonnes de nourriture consommable sont jetés chaque année en France
  • 159 euros, c’est le coût du gaspillage alimentaire en France par personne par an pour les seuls ménages

Quelques sources

Bonus : La légende du colibri

Il était une fois, une magnifique forêt verdoyante et luxuriante. Cette forêt était pleine d’animaux sauvages qui vivaient paisiblement leur petite vie.
Mais un jour, un feu de forêt se déclara et les animaux durent fuir les flammes ravageuses pour sauver leur peau. Alors qu’ils galopaient, rampaient, volaient, nageaient loin du feu destructeur, ils virent soudain le colibri voletait en sens inverse droit vers le brasier.
« Mais que fais-tu ? » lui crièrent les animaux en fuite. « Tu es fou ! Tu vas te brûler les plumes ! De toute façon c’est foutu… »
Le colibri versa les quelques gouttelettes d’eau que contenaient son bec et se tourna fièrement vers les animaux sauvages.
« Oui, mais moi au moins, j’ai fait ma part ! »

Nous sommes tous au fond de nous des petits colibris qui veulent faire leur part. Et vous verrez qu’un jour, c’est l’effort collectif qui paiera et qui permettra d’éteindre le feu 😉

Culture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *